Validation des acquis de l’expérience (VAE)

Aux fins de faciliter son développement, la nouvelle loi sur la formation permanente (CPF) assouplit les conditions d’accès à la VAE et prévoit la possibilité d’accompagner la personne qui demande à en bénéficier.
C’est dans ce cadre que CFPJ propose un accompagnement VAE pour la certification « Journaliste »

Présentation du dispositif de la VAE

La VAE, c’est quoi ?

La VAE est un droit pour toute personne, quel que soit son âge, avec ou sans qualification, salariée, non-salariée, demandeuse d’emploi ou bénévole dans une association, qui désire acquérir une qualification professionnelle, un diplôme ou un titre professionnel, afin de progresser dans un métier ou reprendre une activité.

Ce droit est défini par la loi de Modernisation Sociale, n° 2002-73, du 17 janvier 2002 (Code du Travail, sixième Partie "La formation professionnelle tout au long de la vie", livre IV « Validation des acquis de l’expérience, titre Ier - articles R6412-1, titre II – articles R6422-1 à 13 ; Code de l’Éducation, chapitre V, « Dispositions communes aux formations technologiques et aux formations professionnelles », articles R335-5 à R335-32 (décret n° 2002-615 du 26 avril 2002).

L’objectif de la VAE

Le but de la VAE est de valider des savoirs, des savoir-faire et des compétences, acquises dans une activité pour obtenir, sans formation ou avec un complément de formation, une certification professionnelle à un métier.

Le but de la VAE au CFPJ est de rassembler des preuves et de valider des savoirs, des savoir-faire et des compétences nécessaires au travail de journaliste dans un média, acquis par la pratique d’une activité journalistique :

- Maîtrise des techniques journalistiques de base appliquées à un média (traitement des sources, sélection et hiérarchisation de l’information, genres journalistiques, rédaction, édition, etc.),
- Connaissances du cadre légal de l’activité (droit de la presse et en ligne, de l’image) et de la déontologie professionnelle.

Les modalités de la VAE

La VAE est une démarche individuelle, comme un Congé individuel de formation (CIF) ou un congé pour bilan de compétences (CBC).
Une VAE ne peut donc pas être exigée par une entreprise ou par un tiers.

Les conditions de la VAE

  • La seule condition administrative est de pouvoir justifier, en durée cumulée, en France ou à l’étranger, d’au moins trois ans d'expérience professionnelle ou son équivalent, à temps complet ou à temps partiel, en étant salarié, non salarié ou bénévole dans une activité donnée.
  • Pour le travail à temps partiel, la durée cumulée doit être, durant trois ans, de 1 600 heures par an.
  • Les périodes de formation initiale ou continue, les stages et les périodes de formation en milieu professionnel (dont l’alternance) ne sont pas pris en compte pour la durée de l’expérience.
  • Selon la certification, l’organisme certificateur peut imposer des prérequis de niveau d’études et de types d’expériences.

Le parcours de la VAE

Les trois étapes obligatoires du parcours sont les suivantes :

Étude de recevabilité de la candidature et inscriptionConstitution du dossier de validationPassage devant le jury de certification
- La constitution du dossier de candidature
- L'obtention d'un financement
- L'examen de recevabilité du dossier
- L'inscription
Constitution du dossier avec ou sans accompagnement personnalisé Le passage devant le jury de VAE qui valide, au vu du dossier de validation (l’écrit) et de l’interrogation du candidat (l’oral), tout ou partie des compétences-clés.

En passant devant le jury de VAE, le (la) candidat(e) peut obtenir par droit :

  • La certification professionnelle au métier de « Journaliste » du CFPJ Médias, en totalité, sans formation.
  • La certification professionnelle au métier de « Journaliste » du CFPJ Médias, en partie, avec un complément de formation.

La certification obtenue par la VAE est la même que celle obtenue par la formation continue à l’issue de la formation certifiée. Du dépôt du dossier de recevabilité à la communication de la décision du jury, la durée du parcours est en moyenne de douze mois.

Les étapes de la VAE

1. La constitution et le dépôt du dossier de candidature

Le dossier de candidature est à retirer ou à demander auprès du service d’orientation CFPJ.

La cellule VAE du service d’orientation reçoit les dossiers de candidature et juge de leurs recevabilités en fonction : du contenu, des prérequis, des critères de recevabilité de la certification et des pièces justificatives demandées pour cette VAE.

Après vérification des différentes informations, la cellule VAE décide de la recevabilité de la demande et procède, le cas échéant, à l’inscription du candidat.

2. La constitution, le dépôt du dossier de validation

Le dossier de validation, après recevabilité du dossier de candidature, est remis au candidat(e) par la cellule VAE du Service d’orientation. Il est rempli par le candidat(e) (avec, à sa demande, l’accompagnement éventuel d’un coach) et présenté au jury de VAE de la certification demandée, au moins 30 jours avant une session de ce jury.

Ce dossier constitue la partie écrite de la VAE. Il comporte :

  • De nombreuses questions à renseigner, concernant les activités du candidat(e), mettant en évidence, par bloc de compétences en prérequis ou à valider, ses connaissances, compétences et savoir-faire issus de sa formation et de son expérience.
  • Des tests professionnels à réaliser et des études de cas à analyser et commenter, correspondant aux différents blocs d’activités et blocs de compétences validées pour l’obtention de la certification.

Grâce aux documents fournis et aux travaux demandés, ce dossier, doit apporter au jury de VAE les preuves que les connaissances et compétences du candidat correspondent bien à l’ensemble ou en partie aux 5 blocs d’activités et de compétences de la certification «Journaliste» du CFPJ Médias. Dès cette étape, le candidat-candidate peut demander au CFPJ de bénéficier d’un accompagnement (coaching) facultatif. Ce coach pourra alors l’aider et l’accompagner tout au long du processus de VAE.

LES BLOCS D'ACTIVITÉDESCRIPTION
BLOC 1
La préparation du recueil et du traitement de l’information
Le respect de la commande
- Les sources et la logistique
- L'angle et la sélection de l'information
BLOC 2
Le recueil et la vérification de l’information sur le terrain
- Le recueil, la sélection et la vérification pour le papier, l’audiovisuel ou le web
- Le recueil selon les genres, les formats et les contenus
- L’application des règles déontologiques du journalisme
BLOC 3
La hiérarchisation et le traitement de l’information
- La hiérarchisation des informations
- La rédaction pour le papier, l’audiovisuel ou le web
- La rédaction dans les genres journalistiques et des formats
- L’application des règles déontologiques du journalisme
BLOC 4
La mise en scène de l’information
- L’édition et ou le montage pour le papier, l’audiovisuel ou le web
- L’application des règles déontologiques du journalisme
BLOC 5
La proposition et la présentation des sujets
- La participation aux conférences de rédaction
- La proposition et la vente de sujets
- La présentation pour le papier, l’audiovisuel ou le web

3. Le passage devant le jury de VAE

C’est la partie orale de la VAE.

Lors du passage du candidat(e) devant le jury de VAE, les membres du jury le questionnent sur son dossier de validation afin de vérifier des informations, obtenir des éléments complémentaires et vérifier que les travaux demandés ont bien été exécutés par lui-même, sur son parcours, sur ses expériences et son projet professionnel et juge de sa présentation orale et de sa prise de parole.

4. La décision du jury

Le jury de VAE de la certification au métier de « Journaliste » du CFPJ Médias juge le caractère professionnel des connaissances, savoir-faire et compétences acquises.

Trois décisions sont possibles :

1. Une VAE totale conduisant à l’obtention de la certification, sans formation à suivre.

2.Une VAE partielle, validant un certain nombre de blocs de compétences. Pour obtenir la certification, le candidat(e) peut :

- Soit suivre un certains nombre de modules de formation correspondant aux blocs de compétences non-validés et passer des épreuves de validation à la fin de chaque module de formation.
- Soit décider de faire ces acquisitions par l’expérience professionnelle et représenter une nouvelle demande de VAE ultérieurement.

3. Le jury de VAE peut décider, en outre, avant de prendre une décision, de vérifier certaines preuves apportées ou certaines compétences énoncées, en demandant au candidat(e) de réaliser des exercices ou des mises en situation professionnelles supplémentaires.

Le coût et le financement de la VAE

Le coût de la VAE

Ce parcours de VAE a un coût administratif et pédagogique qui varie en fonction de l’existence ou non d’un accompagnement (coaching).

Il comprend pour cette certification au métier de « Journaliste » :

1. La recevabilité et l’inscription

Le montant des frais de dossier de candidature, de recevabilité et d’inscription est de : 200 € HT.

2. L’accompagnement (non-obligatoire et sur demande)

Le montant des frais d’accompagnement (coaching) est de : 900 € HT.

3. Le jury VAE de certification

Le montant des frais de validation par le jury de VAE est de : 3 750 € HT

Le financement de la VAE

La VAE fait partie du champ de la formation professionnelle continue et peut donc être financée par son Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA), par son employeur, par l’État, la Région ou soi-même. Selon le statut du candidat(e), une VAE peut être prise en charge totalement ou partiellement par un acteur du financement de la formation continue.

Le congé VAE peut prendre en charge : les frais de candidature et d'inscription, les frais de validation, les frais éventuel d’accompagnement, les frais éventuels d'hébergement et de transports et la rémunération pendant le congé VAE (durée de 24 heures).

En cas de validation partielle, le parcours de formation complémentaire peut également être financé.

Pour les salarié(e)s, la demande de congé VAE et de prise en charge doit se faire soit :
- Auprès de son OPCA,
- Auprès de son entreprise,
- Auprès de l’OPACIF dont dépend son entreprise

Pour les demandeurs-demandeuses d’emploi, une demande doit être faite à Pôle Emploi pour un financement assuré par l’État ou le Conseil Régional.

Nous contacter

Pour plus de renseignements vous pouvez contacter :

Christine Hugonet

Tél. : 01 44 82 20 22

chugonet@cfpj.com

Une question ?
Une formation sur mesure ?
Contactez le service client
Formations longues
Illustration Formations longues
INTENSIVES ET CERTIFIANTES

Découvrez les différentes formations proposées par CFPJ et certifiez-vous !

Notre offre
en vidéo
Illustration notre offre en vidéo
CFPJ LAB

Robots-rédacteurs :
quelle place dans votre média ?

Prochaine réunion d’information sur le dispositif de l’alternance en contrat de professionnalisation en novembre au CFPJ. La prochaine rentrée en...

Infos pratiques
CFPJ, 35 rue du Louvre, 75 002 Paris / 01 44 82 20 00