Comprendre les enjeux de cet accord sans précédent signé fin 2016 et qui concerne 510 millions d'Européens et 35 millions de Canadiens.
Nouveau
Perfectionnement
2 jours (14 heures)
Paris

"C'est l'entente la plus progressiste dans le monde" - Justin Trudeau, premier ministre du Canada. L'Accord économique et commercial (AECG) ou Comprehensive Economic and Trade Agreement (CETA) concerne plus de 510 millions  d'européens et 35 millions de Canadiens. Ce traité de libre-échange prévoit la réduction de 98% des droits de douane entre les deux continents.Il est donc essentiel de comprendre les enjeux de cet accord sans précédent.

Maîtriser l'univers des faits divers pour raconter ces histoires qui passionnent les lecteurs.
Best-of
Perfectionnement
3 jours (21 heures)
Paris

Le fait divers est le miroir de la société, dans ce qu'elle comporte de plus sombre parfois. Comment aborder ces sujets sensibles, aborder les personnes impliquées, les victimes. Comment travailler avec ses sources ?

Maîtriser toutes les étapes du déroulement d'un procès pour le faire vivre à ses lecteurs.
Best-of
Perfectionnement
2 jours (14 heures)
Paris
Appliquer le cadre juridique de l'édition en ligne dans ses publications: pièges à éviter, bons réflexes à acquérir.
Best-of
Perfectionnement
1 jour (7 heures)
Paris
Repenser le journalisme politique en cassant les codes, les habitudes et en intégrant ces sujets dans les préoccupations pragmatiques des citoyens.
Nouveau
Perfectionnement
1 jour (7 heures)
Paris

Les journalistes en général sont impopulaires. Les « journalistes politiques » le sont plus encore. Le phénomène ne date pas de l'arrivée de ce qu'on appelle le « nouveau monde » avec l'élection en 2017 d'Emmanuel Macron. Mais le « dégagisme » a souvent mis dans le même sac les responsables politiques et ceux qui commentent leurs faits et gestes.

Souvent excessive, la critique du journalisme politique est pourtant parfois justifiée.

Le temps est venu de balayer devant la porte du métier, alors qu'apparaissent de plus en plus souvent des responsables politiques qui n'hésitent pas à mettre en cause directement, voire nommément, les journalistes, tels le Rassemblement national et surtout la France insoumise, tandis que les « petits nouveaux » de La République en marche fuient la presse comme la peste.