Chargé de communication

Formations longues
Approfondissement
21,5 jours (-1 heure)
Paris
Classe virtuelle
Maîtriser les techniques rédactionnelles, l'organisation d'événements, les relations internes, externes et les relations presse.

Qu'est-ce qu'un chargé de communication ?


Le chargé de communication est un garant opérationnel de la stratégie de communication de l'entreprise. Il s'adresse aux cibles internes (collaborateurs, directeurs, représentants syndicaux…) et aux cibles externes avec les supports print (journal interne, notes, affiches…) et digitaux (newsletter, intranet, réseaux social interne, réseaux sociaux) de l'entreprise. La formation aborde les essentiels du plan de communication, les techniques d'écriture, les contenus rédactionnels spécifiques aux supports.

Il participe aux événements internes (vœux, visites de services, séminaires) et contribue ainsi aux bonnes conditions relationnelles de travail. Il est amené à travailler sur des événements externes (salons, meeting, portes-ouvertes). La formation permet de maîtriser l'organisation d'événements côté planning, commande, logistique et relations prestataires.

Le chargé de communication et la presse


Il peut avoir à s'adresser aux médias, pour des relations presse simples ou en cas de crise. La formation permet de connaitre le tissu médiatique online et offline, de travailler les outils des RP (communiqué de presse, dossier de presse), et aborde les techniques propres à la communication de crise. Véritable couteau suisse, le chargé de communication a le sens du contact et le sens des organisations. Il aime gérer plusieurs dossiers en même temps et plusieurs interlocuteurs. Il rédige aussi bien qu'il parle en public. C'est un facilitateur de relations humaines, créatif et dynamique.


Frais de dossier: 49,00 € TTC.

Objectifs

• Mettre en place un plan d'action.
• Réussir sa prise de parole.
• Maîtriser ses communications écrites.

• Se former aux fondamentaux du secrétariat de rédaction.
•  Relire et corriger un papier.
•  Illustrer et titrer.

• Communiquer avec les médias.
• Construire un dossier de presse.
• Intégrer les fondamentaux du droit de la presse et de l'image.

• Évaluer ses actions de communication.
• Travailler avec un prestataire.
• Mettre en place son plan de communication.

• Adapter son contenu aux réseaux sociaux.
• Appliquer les bases du référencement naturel.
• Enrichir son contenu textuel.

• Mesurer l'impact des communautés sur sa communication.
• Définir une stratégie communautaire.
• Construire et développer ses communautés.
• Animer ses communautés.

• Identifier les bons réflexes pendant la crise.
• Travailler son image post crise.
• Atténuer l'impact d'une crise en se préparant.

Pour qui ?

Toute personne amenée à produire du contenu pour un site web.


Code dokélio : 11271

Prérequis

Connaissance de base des techniques rédactionnelles traditionnelles.



Compétences acquises:
À l'issue de la formation, vous serez capable de préparer et réussir vos actions de communication, d'écrire et éditer pour le papier et le web, de développer vos relations médias et de gérer une crise.

Programme

Préparer et réussir ses actions de communication : les fondamentaux

Mettre en place un plan d'action : les 6 premières étapes

• Savoir analyser une commande.
• Réaliser un audit de la communication et une analyse du contexte.
• Poser un diagnostic.
• Bien formuler sa problématique.
• Définir son objectif général.
• Choisir des cibles pertinentes.

Réussir sa prise de parole

• Avant, préparer la forme et le fond.
• Pendant, augmenter sa capacité à intéresser les écoutants.
• Après, mettre en place une analyse pour progresser.

Maîtriser ses communications écrites

• Maîtriser les techniques d'écriture informative : message essentiel, structuration, angles, titre, style.
• Choisir son vocabulaire : chasser les formules creuses et les redondances.
• Faciliter la lecture.
• Optimiser l'interactivité.

Éditer ses publications

Se former aux fondamentaux du secrétariat de rédaction

• Respecter les règles de mise en pages.
• Cerner le fonctionnement de l'œil.

Relire et corriger un papier

• Choisir et mettre en forme des articles.
• Simplifier les phrases, le vocabulaire.
• Raccourcir le texte sans le dénaturer.
• L'ABC du code typographique.

Illustrer et titrer

• Soigner les photos et les encadrés.
• Trouver le bon équilibre dans la page.
• Les titres et légendes.
• Organiser l'interactivité avec les lecteurs.

Développer de bonnes relations avec les médias

Intégrer les règles de la communication avec les médias

• Connaître l'univers des médias et leurs spécificités.
• Identifier les attentes et les méthodes de travail des journalistes.
• Créer un réseau de correspondants, le gérer.

Rédiger de meilleurs communiqués de presse

• Intégrer les règles incontournables.
• Identifier les nouvelles exigences.

Construire un dossier de presse efficace

• Se poser les bonnes questions.
• Éviter les fautes impardonnables.

Intégrer les fondamentaux du droit de la presse et de l'image

• Les limites de la liberté d'expression.
• L'exercice du droit de réponse.
• Les droits d'auteur, le droit à l'image.

Finaliser son plan de communication, évaluer et externaliser les actions de communication

Préparer les évaluations des actions de communication

• Mettre en place des outils de contrôle et créer des indicateurs.
• Réaliser des reportings, les présenter à sa hiérarchie ou aux autres services.

Mettre en place son plan de communication : les 7 dernières étapes

• Définir son objectif par cible : la méthode du SMART.
• Ajuster son message par cible.
• Décliner les outils / actions par cible.
• Réaliser les fiches action.
• Mettre en place son rétroplanning.
• Affiner son budget.
• Choisir ses outils d'évaluation en fonction de son objectif.

Travailler avec des prestataires internes et externes

• Sélectionner ses prestataires externes.
• Choisir ses fournisseurs, contrôler leur réalisation.
• Travailler en équipe, faire la liaison entre les différents acteurs.
• Suivre une planification, établir un budget.
• Lire et suivre un brief.

Écrire pour le web

La rédaction web

• De l'écriture journalistique à l'écriture web.
• Définir la rédaction web et ses enjeux.
• L'infobésité au cœur d'internet.
• Les supports de rédaction : du site web / blog aux réseaux sociaux.

Le contenu est roi

• Le contenu : la base de la visibilité sur internet.
• Maîtriser la structure d'un contenu adapté au web.
• Les nouvelles tendances de la rédaction web.
• Créer une stratégie de contenu.

Les fondamentaux du SEO

• Connaître les principaux algorithmes de Google.
• Comment Google interprète-t-il le contenu ?
• Maîtriser les fondamentaux du référencement naturel / SEO.
• Adapter son contenu aux réseaux sociaux et à ses différentes cibles.
• Analyser la portée du contenu au travers des réseaux sociaux Facebook, Twitter et LinkedIn.
• Analyser son positionnement sur le web.

Écrire et adapter des articles existants

• Structurer et optimiser ses articles : cas pratiques.
• Concevoir son maillage interne et ses liens sortants.
• Décliner les différents types de publications : contenu de fond, snacking content, brève, interview, reportage.
• Adapter son contenu aux multiples devices et écrans : Smartphone, tablette, desktop…
• Enrichir et diversifier son contenu : infographies, photos, vidéos, son…

Utiliser des techniques d'écriture adaptées pour un site web

• Construction d'un site web : les pages et les articles.
• Structure et arborescence des contenus sur un site web.
• Les outils et plugins indispensables.
• Rédaction d'un article optimisé sur WordPress : exercice. 
• Rédiger une charte éditoriale.

Une écriture aux contraintes réelles

Être lu implique de respecter plusieurs règles de forme essentielles. La formation de rédacteur passe par la vision de ce que le web demande à sa plume.

La lisibilité sur le web implique un changement d'approche lors de la rédaction

-    Le choix des mots :
Le lectorat se transforme en audience et cela a plusieurs incidences en termes de niveau de langage (sans jugement aucun évidemment). On connait à la fois mieux son audience sur le web que son lectorat, et à la fois moins bien. Mieux car les indicateurs d'audience mis à disposition par les nombreux outils disponibles sur le web sont précis et forts dans les informations qu'ils donnent sur son audience. Moins bien car tout rédacteur web doit envisager si ce n'est souhaiter dépasser son audience acquise. Et là, c'est l'inconnu. Écrire pour le web, si l'on dresse un barème de 1 à 10 sur le niveau de langage attendu par son lectorat papier par exemple, c'est le baisser de deux points pour viser une audience web dont l'attention doit être retenue sur un écran. Cela ne veut pas dire moins bien, au contraire. Cela veut dire accessible, plus accessible. Plus dynamique aussi. Fluide en somme. Les barrières lexicales existent réellement sur le web, notamment car on passe d'un site à l'autre rapidement lors d'une navigation. Certes on intègre en tant que visiteur que les sujets sont différents, mais le rédacteur web doit comprendre le fait qu'il ne connait pas le site sur lequel naviguait son lecteur l'instant d'avant et il doit prendre en compte cette variable dans sa production de contenu. Dépasser cette barrière en créant une facilité de lecture pour l'audience est une réelle force du rédacteur web. Et o combien sans rogner sur la pertinence, là est l'enjeu.

-    Le dynamisme est la clé du web et le cœur de la posture du rédacteur web :
Le dynamisme est le ressort fondamental de la navigation sur internet évidemment, mais par capillarité les contenus eux-mêmes doivent absolument coller à cette dimension. Le ton, la vitesse donnée à une phrase en plus de la facilité de lecture qu'on a abordée plus haut sont des objectifs quotidiens du rédacteur web. Et cela veut aussi dire s'adjoindre des contenus complémentaires sur chaque écrit pour susciter l'intérêt.

-    Le rédacteur web enrichit son écriture de complémentarités visuelles et sonores
La formation de rédacteur se fonde sur l'essence de ce que faire passer un message par l'écrit veut dire. Devenir rédacteur web, c'est servir cette essence en tenant compte de son lieu de lecture. Et donc l'image, au minimum, la vidéo aussi, l'oralité quelques fois, sont indispensables à la projection de son message dont le fond sera servi par les mots autant que par les soutiens précieux de sa construction. Personne n'envisage plus aujourd'hui de faire un post sur les réseaux sociaux sans image, ne serait-ce que parce que sa chance d'être lu serait diminuée de quasiment 90%. S'interroger sur le sens d'une image, sa force, son appui ou sa complémentarité fait partie du travail du rédacteur web.

La lisibilité donc. Essentielle et fondatrice pour le rédacteur web. Et cette posture intervient non seulement dans la création de contenus web mais également dans la transformation d'un article « classique » en contenu web. Le rédacteur est aussi un transformateur. Sa force, celle qu'il tirera de sa formation, réside dans sa compréhension exhaustive des ressorts de l'écriture web. Et celle-ci a d'autres dimensions.

Le référencement naturel est un enjeu fondamental dont les rédacteurs web sont les détonateurs

Être lu à grand renfort de publicité est possible et s'appréhende d'ailleurs d'une manière particulière. Mais la lecture « naturelle », le fait qu'un visiteur ait cliqué sur la porte d'entrée de votre article sur Google est à rechercher absolument. Le rédacteur écrit. Par définition. Il produit des ensembles de mots dont le sens est pertinent pour une audience qu'il devine, qu'il recherche ou qu'il connait. La formation d'un rédacteur passe par cette étape socle, évidemment. Mais le rédacteur web a d'autres contraintes. Les moteurs de recherche sont en quête de pertinence. Le cœur de leur service est d'apporter une réponse aux requêtes de leurs utilisateurs. Ces mêmes utilisateurs qu'ils connaissent de manière exponentiellement croissante à mesure que ceux-ci les utilisent. Le rédacteur web écrit aussi pour Google. Et Google s'entreprend.

Un rédacteur freelance, en agence ou chez l'annonceur au service du SEO

Le rédacteur web travaillera souvent en collaboration avec des agences de SEO (Search Engine Optimisation), ces techniciens super stars qui lui donneront les moyens de transformer son contenu en valeur puissante pour son site web, au-delà du sens. Mais il doit connaître les mécanismes algorithmiques des moteurs de recherche pour travailler. Pour bien travailler. La formation rédacteur web CFPJ vous donnera les clés de cette écriture aux techniques vastes, de cette écriture qui parle la langue des moteurs de recherche.

La formation rédaction web est au service de la visibilité de ses contenus et de leur impact

Le web est un lieu. Le web est un outil. Le rédacteur web utilise l'outil sur son lieu. Il donne une force supplémentaire à sa formation de rédacteur. La formation rédacteur web est une vraie sphère de connaissances et de pratiques très spécifiques.

Comment devenir rédacteur ou rédactrice web ?

La formation en rédaction web est à la fois le socle conceptuel et opérationnel du rédacteur. On ouvre un monde dans une formation rédacteur web. On s'ouvre les portes de l'écriture dynamique, impactante et interactive. Former sa plume web, c'est créer le terrain d'une employabilité et d'une vie professionnelle faite de succès et d'apprentissages permanents. Car la formation au métier de rédacteur web va au-delà d'un apport marqué dans le temps. Se former à la rédaction web, à l'écriture sur le lieu du tout changeant et du tout mouvant, c'est intégrer une posture d'adaptation et d'enrichissement de sa pratique tout au long de sa carrière. Car finalement, on devient rédacteur web après sa formation, mais les moyens de sa formation tout au long de sa vie en font partie intégrante !

La notion de concurrence rédactionnelle

La concurrence professionnelle est un fait dont tout le monde a conscience, et votre formation vous donnera un avantage concurrentiel certain.
Mais vos contenus eux-mêmes seront en concurrence avec une abondance voire surabondance de contenus web. La visibilité et l'impact sont des enjeux de fond pour le rédacteur web face à cette forme de concurrence rédactionnelle qui est à la fois un obstacle à dépasser et un levier à utiliser. Pourquoi ? Parce que le bon rédacteur web, celui qui écrit bien, qui orne, qui permet son contenu grâce à des éléments visuels et qui parle la langue de Google réduit considérablement sa concurrence réelle.

Une force de la formation rédaction web : l'opérationnel

Rien ne remplace la pratique. Si l'on retient 30% de ce que l'on entend on retient 80% de ce que l'on essaie. Et quand on a les deux, on retient tout. Retenir dans le sens d'être en mesure immédiatement d'appliquer ce que l'on a appris. Et appliquer ce que l'on apprendra dans la formation rédacteur web du CFPJ fait partie de cette dimension « apprendre à apprendre » si essentielle dans le monde du web. Vous aurez le socle et vous aurez les moyens de le déployer et de l'enrichir tout au long de votre carrière de rédacteur.

Réseaux sociaux et sites, vos lieux d'exercice seront vos lieux d'impact

Écrire pour les réseaux sociaux est quasiment un art. Participer à la valeur d'un site également. Vous former à la rédaction web vous donnera les moyens d'exercer un métier stimulant, épanouissant et enrichissant. Engagements, interactions, sens et valeurs, viralité quelques fois sont autant d'indicateurs de vos futurs succès web. Le dynamisme du web prend quelques fois des aspects d'immédiateté grisants. Et votre quotidien sera bercé de retours immédiats sur vos productions, une vraie valeur dans le sentiment de sa légitimité et de sa performance métier.


Classe virtuelle : préparation à la soutenance (à distance, 1 heure)

Pour aider à formaliser son mémoire et préparer sa soutenance.

Les fondamentaux du community management

Intégrer la notion de communauté et mesurer ses enjeux

• Savoir ce qu'est-ce qu'une communauté et à quoi elle sert.
• Déterminer les impacts du web social sur l'identité individuelle, sur la relation marque-consommateurs, sur l'image des marques.
• Mesurer l'importance des communautés sur le web.
• Identifier les nouvelles tendances introduites par le web collaboratif.

Définir sa stratégie communautaire

• Créer sa communauté ou profiter des communautés existantes.
• Déterminer quels types de relations développer.
• Piloter son image au sein des communautés.
• Profiter du potentiel démultiplicateur des communautés.
• Optimiser ses investissements online grâce aux communautés.

Construire et développer sa communauté

• Planifier les étapes de sa création.
• Définir les valeurs de sa communauté.
• Impliquer ses collègues : les enjeux.

Animer sa communauté sur internet, améliorer sa cohésion

• Respecter les principes fondamentaux : transparence, implication, partage, audience.
• Identifier les outils, les fonctionnalités à mettre à la disposition de sa communauté.
• Faire des membres existants des relais d'information.
• Lancer des sujets permettant de susciter le débat ou le partage d'expériences et relancer la discussion.
• Assurer la fidélisation des membres à travers l'organisation d'événements.

Communication de crise

Savoir reconnaître la crise

• Du risque à la crise.
• Mettre des mots sur les enjeux.

Identifier les bons réflexes pendant la crise

• Les outils de base de la gestion de crise.
• La prise de parole pertinente et audible.
• La gestion de sa communication numérique.
 
Travailler son image post crise

• En interne.
• En externe.
 
Se préparer aux crises à venir pour en atténuer l'impact pour l'organisation

• Préparer une base d'outils.
• Mettre en place ses relations publiques de crise.

Évaluation

Présentation du projet individuel devant les membres du jury.

La soutenance d'une durée de 30 minutes a lieu devant un jury composé du formateur référent, d'un représentant du CFPJ et d'un professionnel extérieur.

Classe virtuelle : retour d'expérience (à distance, 1 heure)

• Présentation de ce que vous avez mis en place.
• Analyse des difficultés rencontrées et comment vous y avez remédié.
• Échanges avec votre formateur et vos pairs sur la mise en pratique des nouvelles compétences acquises.

S'inscrire en ligne

Chargé de communication
Ref
3803119
Tarif
8120€ HT

Prochaines sessions

Le choix de la session vous sera demandé lors de votre inscription.

Paris
Prochaines sessions
04 sept. 2019 au 19 juin 2020
04-09-2019
06-09-2019
02-10-2019
04-10-2019
04-11-2019
06-11-2019
09-12-2019
11-12-2019
13-01-2020
15-01-2020
31-01-2020
31-01-2020
12-02-2020
14-02-2020
16-03-2020
17-03-2020
18-03-2020
18-03-2020
19-06-2020
19-06-2020