Rédiger pour le web

Formations courtes
Initiation
2 jours (14 heures)
Paris
S'initier aux principes d'écriture et d'enrichissement d'articles numériques.

Rédacteur oui mais rédacteur web : quel est son prisme ? L'enjeu de notre formation

Le ou la journaliste, le rédacteur ou la rédactrice utilise sa plume pour transmettre. Transmettre du sens, diffuser des informations, raconter des histoires, convaincre, éclairer, intéresser son lectorat. Le web est un lieu de diffusion de contenus qui comporte des règles dont la maîtrise permet d'être lu tout d'abord bien sûr, mais aussi d'impacter un lectorat exigeant et zappeur, à saisir au vol.
La rédaction web est exigeante à plusieurs points de vue. Le sens, le fond d'un article ne suffit pas. Diffuser, au bon moment, hiérarchiser, optimiser son contenu pour les moteurs de recherche et pour la lecture sur écran sont des passages obligés si l'on veut être lu. Des contraintes, certes, mais des leviers très puissants pour atteindre une audience extrêmement large à portée de clavier. On engage la lecture différemment sur le web, on transforme des visiteurs en lecteurs, on convainc différemment, cela s'apprend. La formation CFPJ vous donnera l'ensemble des éléments de la posture si particulière du rédacteur web pour qui la notion de performance est omniprésente.

Objectifs

• Connaître les notions de référencement à appliquer sur ses articles.
• Découvrir les différentes manières d'enrichir un article.
• Appliquer les règles de lisibilité propres à l'écriture en ligne.

Pour qui ?

Journalistes tous médias.


Code dokélio : 024373

Prérequis

Avoir une pratique quotidienne d'Internet et une bonne maîtrise d'Internet Explorer ou Mozilla Firefox.



Compétences acquises:
À l'issue de cette formation, les participants seront capables de produire des articles pour des sites d'information en appliquant référencement, enrichissement et règles de lisibilité liés au web.

Homologations

Programme

Rédiger pour le web

Comprendre l'impact de la lecture à l'écran sur la rédaction

  • Connaître les temps de consommation de l'information.
  • Eye tracking: comprendre comment on lit sur les différents supports numériques: ordinateur, mobile, tablette, objets connectés...
  • Maîtriser les règles fondamentales du SEO.

Organiser l'information

  • Découvrir la notion de profondeur d'un site.
  • Soigner le rubricage.
  • Structurer son article: sujet-angle-mode de traitement et les 5W.
  • Mettre en forme son article, distribuer le message essentiel.
  • Hiérarchiser l'information pour accompagner au mieux la lecture.

Travailler la lisibilité d'un texte

  • " Webiser " son article en proposant des portes d'entrée de lecture variées et dynamiques: exergues, puces, etc.
  • Du push mobile au long format interactif: tour d'horizon des différents formats numériques.
  • Trouver le bon format pour son article web.
  • Enrichir son article: liens, intégration de contenus multimédias (cartographie, sons, vidéos, tweets).
  • Appliquer les règles déontologiques du journalisme.

Réussir la distribution de son article

  • Publier au bon moment, choisir le bon canal de distribution.
  • Rédiger des lancements pour les réseaux sociaux.
  • Rédiger un push pour le mobile.
  • Rédiger un objet pour sa newsletter.

Créer des écosystèmes pour optimiser sa production et sa distribution

  • Décliner les angles et relier ses productions.
  • Penser la durée de vie de son article.
  • Concevoir du marbre pour recycler intelligemment un article.

Comment devenir rédacteur web ? La boule aux mille facettes de la rédaction web

Le bon rédacteur web a intégré dans son ADN de plume de nombreuses dimensions.

L'écran : un lieu de lecture particulier

Un écran, qu'il soit d'ordinateur ou de mobile, est un espace de diffusion de contenu qui comprend plusieurs ressorts à prendre en compte dans son écriture.
Rédiger pour le web, c'est être lu sur un espace dont les contraintes sont définies par le site, par son CMS (Content Management System), par son design, et par la nature de son audience. On n'entreprendra pas son écriture de la même manière si on écrit pour une audience à 90% mobile ou à 90% desktop. Cela s'apprend. De l'eye tracking avec ses zones de chaleur pour un site, des espaces qui percutent sur un email aux trente mots d'introduction d'un article sur un site d'information, le lieu de l'écriture web doit être considéré absolument.

Du lectorat à l'audience : un changement de posture décisif pour le rédacteur web

L'audience d'un site web, ses visiteurs se transforment en lecteurs de votre contenu à plusieurs conditions. La première est la nature de cette audience. Dresser son portrait, avoir un tableau clair de son lectorat potentiel permet d'orienter la nature, la forme et le fond de ses contenus. Une audience de chercheurs et une audience de zappeurs ne s'appréhendent pas du tout de la même manière ! La durée des sessions est un indicateur important, et un indicateur que vous avez les moyens de faire progresser. Toute audience est spécifique, le rédacteur web doit la connaître, en comprendre les leviers d'attention, d'intérêts et de captation.
Toute audience est également multicanale. Les visiteurs d'un site web le consultent sur ordinateur ou sur mobile, ou, souvent, sur les deux. D'autant plus quand la dimension application intervient ! Les implications d'affichage pour vos contenus sont nombreuses et seront abordées dans la formation CFPJ.
Le web est le lieu de la vitesse. On clique, on change de fenêtre, on entre sur un site aussi vite qu'on a le loisir de le quitter si l'on n'est pas retenu, par vos contenus. Vous entrez grandement en jeu en tant que rédacteur web dans la dimension webmarketing de rétention de l'audience.
La mise en forme de vos contenus, la gestion de l'impact, la notion de performance d'un article sont facilement abordables sur un support web grâce à de nombreux indicateurs. Car un des atouts majeurs du web est sa grande mesurabilité. Temps, clics, interactions, engagements : le web est le lieu du tout mesurable. En tant que rédacteur web, ce sera une force sans précédent dont vous mesurerez les conséquences sur vos écrits petit à petit.

La forme : une contrainte et une force pour le journaliste web

La lisibilité du contenu produit par le ou la journaliste comporte plusieurs facettes quand on parle du web. Chaque site est différent, chaque audience a des attentes spécifiques. La notion de design intervient dans la proposition d'un contenu sur une page web. Hiérarchiser l'information, attirer l'attention, susciter l'engagement passent par la forme sous laquelle votre article sera présenté. En tant qu'élément unique et en tant que partie d'un ensemble. Rubrique, sujets, liens entrants et sortants : de nombreux éléments sont à prendre en considération. La navigation est un élément fondamental dans tout site. Et évidemment et nous y arrivons, une dimension interne au site mais à vocation d'attraction : le référencement naturel.

Le rédacteur web optimise son contenu pour les moteurs de recherche

Le SEO (Search Engine Optimisation), est un élément fondamental d'attraction d'un lectorat pertinent. Comment optimiser son contenu ? Comment faire indexer ses textes en bonne position sur les moteurs de recherche ? Quelles sont les ficelles, les bonnes pratiques, quelles sont celles qu'il faut éviter à tout prix ? Autant de questions essentielles auxquelles la formation CFPJ répond de manière exhaustive et actionnable pour le rédacteur web.
Écrire pour le web, c'est aussi écrire pour Google. Et cela s'apprend.
L'enjeu du référencement naturel est d'attirer, naturellement comme ce mot l'indique, des visiteurs qui recherchent le type de contenus que vous proposez. Ces visiteurs, intéressés à priori, sont essentiels pour tout site. D'abord parce que leur attraction ne coûte rien contrairement aux visiteurs « achetés ». Et aussi évidemment parce qu'ils vous ont cherchés, ils ont cherché vos contenus. Ils se trouvent donc dans une disposition extrêmement favorable à l'engagement, à la lecture et aux interactions.
Dans la posture du journaliste web ou du rédacteur web, le fait d'optimiser ses textes pour attirer ces visiteurs à forte valeur ajoutée est une action fondamentale. La formation CFPJ traite ce sujet de manière extrêmement précise et vous donne les clés d'un objectif évident : écrire pour être lu.

Rédacteur web, journaliste web, oui, et après ? Diffuser, s'inscrire dans un ensemble : des éléments détonateurs

Quand on écrit pour un site, il arrive qu'on soit seul à le faire, mais ce n'est pas si fréquent. Un rédacteur, un ou une journaliste travaille en collaboration avec d'autres plumes, et leurs productions respectives doivent former un tout cohérent, au service du site, au service d'un ensemble de diffusion de contenu.

Le timing, la diffusion et le push : des éléments d'un ensemble, et vos leviers particuliers.

Une fois votre article rédigé, une fois votre newsletter écrite, une fois votre message construit et prêt (optimisé et en accord avec l'ensemble des points abordés ci-dessus) arrive le temps de pousser sa diffusion. Plusieurs dimensions dans celle-ci, qui seront abordées intégralement dans la formation. Les notions de timing, de push, de post, de publication sont très importantes pour servir l'impact, i.e. déclencher des lectures. Le calendrier d'un site est géré de manière globale et vos contenus s'y inscriront en fonction d'éléments quelques fois tout à fait imprévisible. Actualités, évènements, et même météo entrent en compte dans le déclenchement d'un push d'un article plutôt que d'un autre. Savoir attendre est une force dans le web. Attendre le bon moment. Et se mettre en capacité quand il arrive d'appuyer sur le détonateur en quelques minutes.
Et après ? Selon votre lieu de diffusion, des contenus qui pourraient sembler même proches en termes de forme auront des durées de vie très différentes.

Une production écrite, un article a une durée de vie variable sur le web

Indexation dans le dur d'un site ou écriture évènementielle, le texte du rédacteur web aura selon sa vocation une durée de vie de quelques secondes à quelques années. Prendre en compte cette dimension a un impact sur la conception même du texte.

Le rédacteur : la future star du web

Le temps où l'écrit n'était pas valorisé à son juste prix est révolu.
Cela vient du tout mesurable, cela vient de ces outils magiques propres au web qui permettent de démontrer la valeur d'un texte pour un site, une entreprise, une organisation quelle qu'elle soit. Les moteurs de recherche sont extrêmement friands de mots, de mots clés certes mais de sommes de mots qui ont du sens pour leurs utilisateurs. L'objectif du moteur de recherche est de proposer à ses utilisateurs des résultats de recherche très pertinents, les pépites que ces visiteurs cherchent. Et vos textes sont des pépites pour des audiences précises. Peu importe finalement que ce soit cent ou un million de personnes. Pour une niche ou un ensemble vaste, vos textes valent de l'or. A condition de les proposer et de les pousser de la bonne manière. Et la stratégie d'un site valorisera autant les cents ou le million, tout est question d'objectif !
La rédaction devient petit à petit un levier star des indexations des sites sur les moteurs de recherche. Mais pas seulement.
Le marketing devient de plus en plus demandeur de contenu. L'avènement de l'ère du contenu roi est en marche. Inbound marketing, content marketing, storytelling…Vos textes ont une puissance dont la valeur croît à mesure qu'ils sont à même de déclencher des choses, ces éléments chiffrables pour tout site ou toute entreprise.
Quand on écrit bien, et qu'on sait écrire pour le web, on se met dans une position de force professionnelle à tous points de vue. Se former à l'écriture web permet de se mettre soi-même en position de roi ou reine du web.


S'inscrire en ligne

Rédiger pour le web
Ref
4600119
Tarif
1190€ HT

Prochaines sessions

Le choix de la session vous sera demandé lors de votre inscription.

Paris
Prochaines sessions
01 et 02 juil. 2019
01-07-2019
02-07-2019
13 et 14 nov. 2019
13-11-2019
14-11-2019
13 et 14 janv. 2020
13-01-2020
14-01-2020
17 et 18 mars 2020
17-03-2020
18-03-2020
02 et 03 juil. 2020
02-07-2020
03-07-2020